Présentation

 

Ce que nous faisons


«Le commerce est plus qu’une simple activité économique consistant à échanger des produits et services ; c’est une interaction sociale entre des personnes». Charte internationale du commerce équitable, 2018.

Tous les processus naturels sont interconnectés. De la même manière que les arbres créent un réseau souterrain grâce auquel ils se nourrissent et s'échangent des ingrédients indispensables en construisant ainsi leur écosystème, «Fruits de la Solidarité» établit un réseau collaboratif entre des coopératives de production et de transformation d’Économie Sociale et Solidaire en Grèce et des organisations et coopératives étrangères.

«Fruits de la Solidarité» est né dans un contexte de soutien international envers les structures solidaires auto-organisées grecques pendant les années sombres de la crise économique. Nous nous inspirons des valeurs et des principes de fonctionnement des «circuits basés sur l'économie solidaire» - Solidarity Economy Based Circuits (E.Mance 2011).

Grâce à une distribution équitable de produits transformés – essentiellement agricoles – des producteurs mais aussi des actions et des organismes (formels et informels) en faveur du changement social sont soutenus financièrement par le biais d’une action collective.

 
 

Comment ça marche?


«Fruits de la Solidarité» est le noyau central d’un réseau de production, de distribution et de consommation plus large basé sur les principes et les valeurs de l’économie solidaire.

Pour l'instant, la distribution est gérée de deux façons:

Α) Sous la forme d'une campagne organisée par un coordinateur national ou local, généralement une organisation à but non lucratif ou une initiative citoyenne informelle. Le coordinateur : - contacte le facilitateur en Grèce, - élabore la campagne et recherche les acteurs locaux qui souhaiteraient s’impliquer, - gère toute la logistique des précommandes jusqu’à la distribution des produits aux différents points de distribution. Il organise des événements et transmet le message choisi par la campagne. La commercialisation prend généralement entre 1 à 3 jours.

Le «DOCK – Zone pour l’Économie Sociale et Solidaire» joue le rôle du «facilitateur» pour faire fonctionner le réseau. Ce dernier est responsable de la communication et de la gestion des opérations entre les producteurs et les partenaires étrangers (telles que le transport, les transactions, la recherche de partenaires fiables, etc.). De plus, il est chargé de fournir à toutes les parties concernées les informations nécessaires concernant le mode de fonctionnement dans la mesure où elles doivent respecter certains critères et conditions préalables. Le facilitateur ne revend pas les produits et ne détermine pas leur prix.

Β) En rayon: Dans ce cas, la commercialisation a lieu dans des endroits stables et permanents, tels que les épiceries coopératives, les groupes de consommateurs, les espaces sociaux qui mènent à bien le processus en collaboration avec le DOCK. En outre, les points de vente permanents peuvent accueillir des événements et des campagnes destinés à la diffusion du message.

 
 

Qui profite du réseau «Fruits de la Solidarité»?

«Fruits de la Solidarité» soutient financièrement de manière transparente et convenue mutuellement:

a) les coopératives partenaires

b) les partisans et acheteurs des produits de la campagne, ayant accès à des produits de qualité à des prix plus abordables

c) les collectivités organisant ou participant à des campagnes à l’étranger, ou fonctionnant comme des points de vente

d) les initiatives auto-organisées en Grèce. En savoir plus.

e) Le DOCK, infrastructure permanente soutenant l’économie sociale et solidaire et les coopératives à Athènes.

La viabilité économique des groupes partenaires ayant une vision commune de la société et de l’économie est l’un des objectifs fondamentaux de ce réseau.

 
 

Comment le prix final est-il fixé?

Le prix de vente final est le résultat d’un accord entre toutes les parties concernées. Le prix proposé par les producteurs sert de base à laquelle s'ajoutent des coûts supplémentaires variant selon chaque pays et les modes de distribution employés.

L’exemple de la Belgique

Les pourcentages indiqués se rapportent au prix final en 2019